Charte

De Wiki Liberté 0
Aller à : Navigation, rechercher

Pour voir les discussions qui ont précédé à cette synthèse, se reporter sur la page Charte : discussion préalable


Sommaire

Positionnement philosophique

Le logiciel libre

Le GNU Manifesto, souvent identifié comme l'acte fondateur du logiciel libre, décrit quatre libertés fondamentales que doit respecter un logiciel pour être considéré comme libre :

  • liberté 0 : la liberté d'exécution : tout le monde a le droit de lancer le programme, quel qu'en soit le but ;
  • liberté 1 : la liberté de modification : tout le monde a le droit d'étudier le programme et de le modifier, ce qui implique un accès au code source ;
  • liberté 2 : la liberté de redistribution : tout le monde a le droit de rediffuser le programme, gratuitement ou non ;
  • liberté 3 : la liberté d'amélioration : tout le monde a le droit de redistribuer une version modifiée du programme.

La liberté 0

Les membres du groupe « Liberté 0 » considèrent que la liberté d'exécuter un programme n'a de sens que si celui-ci est utilisable effectivement, donc si l'utilisateur est libre de l'utiliser. Cette liberté d'utilisation doit permettre à toute personne non seulement de maîtriser son informatique, mais encore d'en tirer tout le bénéfice potentiel pour sa liberté quelle que soit sa situation. Les membres du groupe estiment que ce postulat est le seul permettant au logiciel libre d'être un facteur de progrès social vers davantage de liberté, d'égalité et de fraternité, sans quoi il y a rupture d'égalité devant l'accès au numérique.

Positionnement sémantique

L'accessibilité

L'accessibilité est la capacité, pour un environnement physique ou numérique, d'interagir avec toute personne, quel que soit son handicap.

Vers l'universalité de l'accessibilité

Les membres du groupe Liberté 0 estiment que cette définition devrait revêtir une dimension universelle. Un environnement numérique libre est celui en capacité d'interagir (donc de se faire comprendre et de comprendre une information) avec une personne, universellement, c'est-à-dire quelle que soit sa situation sociale, linguistique, physique et son équipement technologique.

La liberté 0 à l'aune de cette analyse

Les membres du groupe Liberté 0 considèrent que la liberté 0, condition de base pour qu'un environnement numérique soit libre (logiciel, contenu dématérialisé, appareil), est celle conférant à chacun la possibilité d'y accéder. Toute personne doit pouvoir interagir avec un outil numérique et accéder à un contenu dématérialisé sans discrimination du fait de sa situation sociale, physique, et linguistique et son équipement technologique.

Modalités d'action

Constat

Les membres du groupe se sont entendus sur le constat suivant :

  1. Un besoin de mieux connaître le sujet de l'accessibilité et des logiciels libres, en profondeur et dans toute sa complexité ;
  2. Une nécessité de faire connaître cette problématique, que ce soit celle des logiciels libres dans le milieu du handicap d'une part, aussi bien que celle de l'accessibilité dans le milieu des développeurs de logiciels libres d'autre part ;

Attributions

Le groupe de travail se veut un espace de discussion et de promotion des logiciels libres auprès de tous les publics susceptibles d'être en contact avec le monde numérique mais éprouvant des difficultés pour y accéder du fait de leur handicap, de leur équipement technologique (mobile, interface), de leur langue, dans une perspective pluridisciplinaire :

  • Discussions concernant l'accessibilité des logiciels libres et du numérique en général ;
  • Promotion de l'accessibilité auprès des développeurs et promoteurs du logiciel libre, ainsi que des éditeurs de contenu ;
  • Promotion du logiciel libre et de l'accessibilité numérique dans les milieux professionnels et associatifs liés au handicap ou désireux d'adopter un environnement numérique libérateur et universellement utilisable ;
  • Recueil des besoins des personnes concernées et mise à disposition des personnes intéressées pour rendre accessible leurs outils et contenus dématérialisés ;
  • Aide aux développeurs de logiciels libres et éditeurs de contenus par un échange entre eux ou avec des utilisateurs, afin que leurs créations numériques ou leurs contributions au numérique soient accessibles, testées et que leur démarche soit facilitée et encouragée.

Règles

La participation au groupe « liberté 0 » est libre. Ce groupe est ouvert à tous et situe son action d'abord à travers sa liste de discussion [1]. Les aspects plus techniques sont abordés en anglais sur [2] (échanges d'expériences entre développeurs, appel à tests par des projets internationaux, etc.).

Feuille de route

  • Dégager un consensus sur le périmètre d'action du groupe.
  • Dresser un bilan des projets déjà en cours et étudier les modalités de leur avancement et de leurs liens avec le groupe « Liberté 0 ».
  • Se faire connaître via les techniques de communication en ligne et à l'occasion des grands événements, libristes ou d'autre nature
  • Consolider le groupe par une association
  • Redéfinir les modalités de soutien et d'impulsion aux projets d'accessibilité à travers une collaboration accrue avec divers partenaires.


Composition

  • Une personne qui anime et coordonne : Armony
  • Des personnes qui aident sur ces points particuliers :
    • Modération des listes de discussion : Texou, Youpi et Lupin
    • Jardinage du Wiki : Irina
    • Administration système : Lupin
    • Communication
      • Création (charte graphique, logo, mise en page...) : Julie Tolomelli
      • Alimentation du blog
      • Mise à jour des comptes de microblog
      • Relais des événements sur d'autres canaux (Agenda du Libre, LinuxFr, d'autres listes - à définir...)