Accessibilité de HandyLinux

De Wiki Liberté 0
Aller à : Navigation, rechercher

Fwd: [ALLOS] HandyLinux, la distribution Gnu/Linux avec accessibilité au handicap

Suite à notre entrevue lors des RMLL 2014, un travail collaboratif sera entamé afin de rendre HandyLinux complètement accessible. Sur le forum pour commencer (1/2), les modifications arrivent :)

merci encore à toute l'équipe Liberté 0

@suivre ...

--Arpinux (discussion) 8 juillet 2014 à 18:56 (CEST)


suite...

  • premier point abordé par Irina lors de notre entrevue : le menu d'accessibilité de chez MacOS rassemble tous les réglages de l'interface. nous avons donc fait de même avec un menu d'accessibilité directement présent dans la barre de tâche et présentant les différentes interface de configuration de la police, clavier, souris, couleurs d'écran etc...
  • second point, nous avons intégré une session compiz qui permet au-delà de la frime, d'obtenir des fonctions d'accessibilités avancées. (documentation HandyLinux-Compiz)

@suivre ...

--Arpinux (discussion) 22 août 2014 à 23:29 (CEST)



suite ... et fin :D

HandyLinux-2.0 vient de sortir et nous avons intégré le lecteur d'écran ORCA par défaut dans la session XFCE ! :D le HandyTheme est un bonus qui permet de changer l'interface générale en 1 clic ;)

--Arpinux (discussion) 17 mai 2015 à 18:55 (CEST)

Fwd: [ALLOS] HandyLinux, la distribution Gnu/Linux avec accessibilité au handicap

Jean-Philippe a dit le 07 Jan 2014

Pour info. à prendre avec des pincettes néanmoins: je doute que des aveugles s'y retrouvent. Ce genre d'article m'inquiète car il se veut "accessible à tous", les gens testent et hop... déçus. Il faut bien préciser le type de public visé. Or, précisément, le public non-voyant me paraît exclu. Quant au public malvoyant, vu les échos que j'ai eu de l'outil de loupe proposé (qui est celui présent sur la framakey), il n'est pas absolument parfait.



Message original --------

Sujet: [ALLOS] HandyLinux, la distribution Gnu/Linux avec accessibilité au handicap Date : Mon, 6 Jan 2014 23:12:56 +0100 De : Vincent et Mylène <c.vinvin@orange.fr> Répondre à : ALLOS@yahoogroupes.fr Pour : <"Undisclosed-Recipient:;"@zimbra63-e11.priv.proxad.net>


Faut-il encore aujourd’hui présenter LINUX, ce système d’exploitation né de la rencontre entre le mouvement du logiciel libre et le modèle de développement collaboratif et décentralisé via Internet. Ce système d’exploitation libre a la particularité de se décliner sous la forme de diverses « distributions » comme par exemple les très connus Slackware, Debian ou Red Hat.

Cependant, j’aimerais vous parler ici d’une distribution qui ne passera certainement pas inaperçue dans le domaine du handicap ou des débutants sur Linux.

Dénommée HANDYLINUX, ce système d’exploitation a pour but de faciliter l’accès à l’informatique à ceux qui débutent (enfants, seniors, ceux qui sont en quête de simplicité) mais aussi d’intégrer de nombreux outils pour aider les personnes en situation de handicap qui désirent augmenter leur niveau d’accessibilité grâce à certains services comme la synthèse et la reconnaissance vocale, la loupe, le filtre pour les personnes daltoniennes…

Complémentairement (mais c’est aussi très important), la distribution HandyLinux permet de faire un geste pour la planète et pour l’environnement en redonnant vie à des ordinateurs considérés comme devenu « trop lents » ou obsolètes. Ceux-ci peuvent retrouver, grâce à ce système d’exploitation moins gourmand en ressources, une nouvelle jeunesse et éviter de finir trop vite à la déchetterie.

Intérêt non négligeable, il est possible d’utiliser HandyLinux en direct « live  » pour voir si le système fonctionne correctement sur votre ordinateur et ceci sans rien installer.

Il est également possible d’installer cette distribution en cohabitation avec Windows ou Mac OS, ou seulement sur une clef USB persistante (qui jouera « le rôle d’ordinateur »).

On l’aura compris, Handilinux est là pour faciliter l’utilisation des outils informatiques mais, si vous le désirez et une fois votre environnement Linux apprivoisé, vous aurez la possibilité de supprimer les options facilitantes pour obtenir une distribution Debian “classique” avec XFCE comme environnement de bureau (voilà pour les spécialistes).

Une distribution Linux spécialement développée pour les débutants et qui a intégré dans sa structure des outils pour améliorer l’accès et l’autonomie numérique des personnes handicapées et/ou âgées, voilà qui méritait d’être mentionné sur Handimobility.

Vous trouverez toutes les informations pratiques sur HandyLinux ainsi que sa zone de téléchargement sur le site « http://handylinux.org ».

Vous y retrouverez un forum d’entraide très réactif ou vous pourrez également suggérer des améliorations, tout le monde étant libre d’y participer.

Le gros reproche souvent adressé à Linux est qu’il est généralement réservé aux passionnés d’informatique, aux « geeks » et qu’il est moins convivial dans son installation et son utilisation que les systèmes d’exploitations traditionnels comme Mac OSX ou Windows.

HandyLinux a bien compris cette crainte et propose une distribution qui prend le contrepied de cette critique devenue pour le cas présent injustifiée.

Source : Handimobility - http://www.handimobility.org/blog/handylinux-la-distribution-gnulinux-avec-accessibilite-au-handicap/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Handimobility-LeBlogDuHandicap+%28HANDIMOBILITY+-+Le+blog+du+handicap%29


Nicolas Thomasse

Vu sur la liste accessibilité de l'APRIL, une distribution qui se veut accessible dans tous les sens du terme (facilité d'utilisation pour les enfants et senior, outils pour personnes en situation de handicap...)...

Elle es construite sur Debian grâce à Live-Build.. Selon vous, intéressant ou pas ? Et pourquoi ?

Pour le moment en ce qui me concerne j'ai juste repéré quelques logiciels principaux (skype pour la communication, chromium pour la navigation, teamviewer pour la prise de contrôle à distance...)...

Certains y contribuent ? Je pense avoir repéré le pseudo sam7 qui sauf erreur de ma part es également présent sur cette liste.


[ALLOS]HandyLinux, la distribution Gnu/Linux avec accessibilité au handicap

Jean-Philippe a dit le 07 Jan 2014 :

Article typique à prendre avec des pincettes car il risquerait de décevoir: je doute que des aveugles s'y retrouvent. Ce genre d'article m'inquiète car il se veut "accessible à tous", les gens testent et hop... déçus. Il faut bien préciser le type de public visé. Or, précisément, le public non-voyant me paraît exclu. Quant au public malvoyant, vu les échos que j'ai eu de l'outil de loupe proposé (qui est celui présent sur la framakey), il n'est pas absolument parfait. Notez qu'Orca est absent et que, même installé, je demande à le voir sur Chromium et le bureau utilisé (dont je ne suis pas sûr qu'il soit complètement accessible à Orca). Donc à tester, mais sans en attendre trop dans notre cas.


Réponce de Vincent :

Bonjour, je vous rejoinds tout a fait dans vos propos ! J'ai eu la même pensée que vous concernant les déficients visuels comme je suis et je trouve fort dommage que le public déficient visuel est été mis de côté ! Je pense qu'il serait souhaitable de contacter ces auteurs et de leurs signifier la non accessibilité de ce produit pour les D.V. et que le peu d'outils qui ont été soit disant mis pour les "aveugles" ne sont pas du tout adaptés. Un projet avec une bonne initiative, mais pas assez abouti, trop "brouillon".


Jean-Philippe a répondu :

Je serais enclin à réagir s'il n'existait pas de distributions parfaitement accessibles et proches des standards, à l'instar de Vinux ou Sonar. Mais ces produits existent, marchent bien et donc nous suffisent, présentant l'intérêt d'être proche d'Ubuntu et de nous rapprocher donc de l'universal design, à savoir d'un produit incluant l'accessibilité sans enfermer les personnes handicapées dans un univers dérogatoire. Dès lors, je préfère personnellement me mobiliser auprès de distributions comme Debian pour les sensibiliser aux questions d'accessibilité, ou ou auprès de projets en amont (xfce, lxde), et soutenir vinux qui remplit le contrat de l'utilisabilité accessible, plutôt que d'amener des distributions déjà dérogatoires à revoir leurs fondamentaux. Car soyons clairs: vu leur base de départ et l'existant actuel, inclure une accessibilité effective aux DV exigerait un travail considérable qu'ils ne feront sans doute pas.